behappy

HAPPY-GO-LUCKY ÉCRIT ET RÉALISE PAR MIKE LEIGH - AVEC SALLY HAWKINS, ALEXIS ZEGERMAN, EDDIE MARSAN ANGLETERRE1 COMEDIE - 1h58 - Institutrice, Poppy est une jeune femme aussi drôle et fantaisiste que rationnelle et déterminée. A l'écoute des autres, elle séduit tous ceux qui l'approchent, adore ses élèves et s'investit complètement dans son travail. Poppy vit en colocation avec une copine, Zoe. Elle sort beaucoup avec ses soeurs cadettes, et s'éclate en prenant des cours de flamenco et de trampoline. Quand elle se décide à apprendre à conduire, sa gentillesse et son sens de l'humour semblent même amadouer son moniteur d'auto-école pourtant peu aimable et très cyclothymique. - Be Happy ou l'histoire d'une trentenaire joyeuse, optimiste et quelque peu fofolle, aurait de quoi agacer. En tout cas, en voyant la bande-annonce, on peut rester sceptique. Voir une nana rire de tout et quasiment tout le temps, cela ne donne pas forcément envie. On connaissait Mike Leigh pour ses dramas intenses (All or nothing, Vera Drake, Secrets and Lies), aux sujets graves et fortement influencés par le contexte socio-économique de son pays, on pourrait penser qu'il n'aura peut être pas autant de réussite pour une comédie. Mais, poussés par l'aura du réalisateur et les bons échos du film dans la presse, on ne souhaite pas rester sur une première impression plutôt réservée, alors on se décide malgré tout à aller le voir. Grand bien nous en prend. Une fois qu'on commence à cerner le personnage et que les premières minutes un peu folles - qui auraient tout pour mettre à l'épreuve les râleurs dont je fais partie - sont digérées, on finit par entrer dans la petite vie de Poppy. On découvre une personne d'une infinie bonté, généreuse et attentionnée - comme l'était Vera Drake d'une certaine manière - pour qui  le bien-être des autres est une priorité. On pourrait penser que le réalisateur a voulu prendre un peu de légèreté et se la couler douce avec une comédie mineure, ce serait passer à côté d'un film terriblement prenant et attachant sur les rapports humains et d'un personnage original et bienveillant. Un film plein de personnalité et imprégné de la culture autochtone, plein de chaleur et dont on ressort avec le sourire, dans la même veine que Back Soon, avec ce qu'il faut de sourire et d'émotion pour passer d'un film de qualité bourré de petites scènes savoureuses, mis en scène avec justesse et interprété avec beaucoup de talent par une Sally Hawkins mémorable.

CDCs 8 / 10

L'avis de la presse

Sa fable urbaine captive de bout en bout, nous emporte dans une réflexion magnifique sur les rapports humains, le désir, sur ces petites fourmis que nous incarnons chacun dans des grandes villes bariolées d’amour et de colère, d’espoirs et de souffrance..  - Le JDD

Au-delà de la légèreté ambiante, Mike Leigh distille un portrait glaçant de l’Angleterre d’aujourd’hui..- VSD