gonebabygone

AVEC CASEY AFFLECK, ED HARRIS, MORGAN FREEMAN - UN FILM DE BEN AFFLECK ETATS_20UNIS4 POLICIER, SUSPENS - 1h55 - 2007 - Dans une banlieue ouvrière de Boston, la petite Amanda a disparu. Après l'échec des recherches menées par la police, la tante et l'oncle de l'enfant décident de faire appel à des détectives privés du coin, Patrick Kenzie et Angie Gennaro.

Disparus dans la nuit

      Premier passage derrière la caméra pour Ben Affleck, le contestable acteur américain. Il adapte l'œuvre de Dennis Lehane (également célèbre pour avoir écrit Mystic River, d'ailleurs porté à l'écran par Clint Eastwood) tiré d'une série de romans sur le duo d'enquêteurs Patrick Kenzie et Angie Genaro, les deux personnages principaux du film justement. Gone baby gone retrace l'investigation du tandem sur la disparition d'une fillette.

    Pour le rôle principal, le réalisateur débutant engage son prometteur et talentueux frère Casey, excellent dans le rôle du lâche Robert Ford à l'automne dernier. Celui-ci se montre à nouveau à la hauteur et devra être suivi de près. Pour lui donner la réplique, son choix apparaît plus discutable. En effet, Michelle Monaghan se montre un peu trop lisse. Les seconds rôles sont assez bons, sans être transcendants. Morgan Freeman et Ed Harris livrent une prestation correcte, sans grande conviction. La faute certainement à un Ben Affleck trop appliqué, qui peine à diriger ses acteurs - comment le pourrait-il alors que lui même a rarement fait preuve de crédibilité dans ses rôles ?

    En revanche, il parvient à nous captiver littéralement pendant une heure - ce qui correspond à peu près à la première moitié du film - si bien que l'on sentirait presque venir le chef d'œuvre. Une superbe photographie, une narration soutenue et prenante, une atmosphère noire et une tension pesante, tous les ingrédients d'un excellent polar sont réunis. Malheureusement, la seconde partie vient atténuer cette réussite. Elle manque de rythme et comporte quelques passages indigestes et peut être superflus. Celle-ci ne sert finalement qu'à révéler progressivement les fils de l'histoire jusqu'à un coup de théâtre final mal valorisé alors que ce dernier rebondissement aurait pu avoir plus de force.

    Cependant, l'intérêt résidera dans cette partie là aux sujets traités : la justice, la responsabilité parentale, la misère. Il pose également une question dérangeante, à laquelle il propose une issue différente de celle attendue : quand est-ce que cela devient nécessaire d'intervenir devant une situation qui nous révolte ? Peut on traiter le mal par le mal ? A t'on le droit de commettre un crime parce que cela semble être pour de bonnes raisons ?

Un premier film plutôt intéressant de la part d'un Ben Affleck, plus inspiré à l'écriture ou derrière la caméra que devant. Gone baby gone, sans être un chef d'œuvre, se laisse aisément suivre malgré quelques longueurs sur la fin. Retenons surtout une première partie remarquablement prenante et maîtrisée et des qualités intéressantes pour un premier coup. Les deux frères Affleck se montrent plutôt doués et nous attendrons leurs prochains projets avec intérêt. 

FAV 7 / 10

L'avis de la presse

Le film manque parfois de fluidité, de lisibilité, Affleck se heurtant à la structure quelque peu alambiquée du bouquin, mais certainement pas de personnalité. Casting aux petits oignons (...), atmosphère soignée, propos ambitieux : Ben Affleck se révèle un réalisateur à suivre. - TeleCineObs

Filmographies

Casey Affleck (Good Will Hunting, Ocean's 11, L'assassinat de Jesse James... )
Morgan Freeman ( Robin des bois, Les évadés, Seven, Million Dollar Baby  ... )